2. Lifting Centro-facial (lifting des pommettes)

Nederlands | Français         

Le lifting Centro-facial


Le Lifting Centro-facial (lifting des pommettes)
Le lifting Centro-facial permet la remise en tension de l’ensemble des tissus (muscles, tissus graisseux, peau) et de réduire la flaccidité du visage; surtout de la région péri-orbitaire et tout en corrigeant les cernes. C’est une intervention chirurgicale hautement technique, qui requiert un réel savoir-faire du chirurgien.

Le lifting centro-facial est très souvent associé au lifting du regard ou du cou. Les résultats sont très naturels et appréciés par les patients.

Au cours de la consultation, les vidéos 3D ainsi que les explications très détaillées permettent aux patients de bien comprendre ce type de lifting.

Le lifting centro-facial se pratique sous anesthésie locale approfondie en association avec des tranquillisants.


Lifting du regard et rhinoplastie (Reportage RTL Tvi PLAIRE A L EXTREME & Prof. & DR L-Ph. Dombard



Le lifting du visage: Photos Avant – Après


APPELEZ-NOUS

pour toute information: +32 2 687 22 85 ou par e-mail contact@chirurgiedombard.com

DOCUMENTATION PRENDRE UN RENDEZ-VOUS
En vidéo: Le Lifting
Le lifting du visage & le lifting du regard - Animation 3D
Le Lifting extrême - Reportage RTL-TVI


Combien ça coûte? Consulter notre liste de prix

Visitez notre galerie photos & vidéos
Reportage & Animation 3D - chirurgie esthétique du Docteur Dombard.
Votre première consultation

C’est au cours de cette première consultation que vous ferez part de vos souhaits et que le chirurgien pourra vous indiquer précisément à quel résultat vous pouvez raisonnablement vous attendre. Le chirurgien vous donnera des explications plus détaillées concernant le traitement souhaité.

DR. L-Ph. Dombard
Vous pratiquez un lifting complet du visage bien particulier?
I

l s’agit d’un « lifting par rotation » vers le haut et non pas par traction comme c’est habituellement pratiqué. Cette opération permet de remonter l’ensemble des tissus vers le haut. Quand un homme ou une femme souhaite repositionner ses pommettes, ses tempes ou ses bajoues, il convient de regarder la tête dans son ensemble. C’est une sorte de boule et logiquement, si la peau du haut de crâne se relaxe, cela entraînera une ptôse des tissus qui eux se relâchent plus latéralement que centralement. La chute des sourcils en sera un premier signe. De part ma formation en chirurgie maxillo-faciale, j’ai poussé la technique existante du lifting à l’extrême. Le but est de tout remonter (peau mais aussi tissus ou muscles) vers le haut un peu comme lorsqu’une femme se fait une queue de cheval sur le sommet de la tête. Tous ses traits remontent instantanément.

(Interview Docteur Louis-Philippe Dombard. L’EVENEMENT Avril 2007. p. 23. Spécial ‘Santé’).

  Spécialiste chirurgien plasticien.



Il est temps d’enlever les fils du lifting. « Je vais être libérée de cette tension », dit la mère, guillerette. Le médecin tient à expliquer ce qu’il a réalisé là. « Pour l’incision, on descend jusque-là, on remonte, là derrière, on poursuit dans les cheveux. Il faut que la peau ne soit pas tendue, alors, vous allez profond, vous remontez les structures sous la peau, les muscles, les fascias qui relient l’une aux autres. Et quand vous avez tout repositionné, la peau suit, comme la doublure d’un vêtement.

Vous avez alors peu de tension et la peau s’abîme peu. » Il parle alors des séquelles à éviter: « Vous devez opérer, mais pas créer de séquelles. Il faut que les cheveux ne reculent pas, que l’oreille ne parte pas en avant, que le lobe ne soit pas déformé, qu’il n’y ait pas de tensions. Pour qu’un lifting soit invisible, on ne doit pas en voir les séquelles. Il y a lifting et lifting… »


On s’enquiert des tarifs d’une opération, il souligne que la patiente est toujours informée du prix exact qu’elle va payer, qui comprend la chirurgie, les prothèses ou les matériaux, les implants.

Les retouches éventuelles doivent être gratuites, tous les soins post-opératoires aussi. Ils font partie intégrante de la chirurgie. Et en général, le suivi se fait au minimum pendant six mois. Nous avons intérêt à opérer parfaitement!

C’est une obligation de qualité. » Il y a bien un truc qu’il n’aime pas, le chirurgien, c’est qu’on lui dise qu’il a des mains d’or.
« Mais si une femme me dit qu’elle est satisfaite, qu’il y a une conformité entre ses attentes, ce qui a été présenté et ce qui a été réalisé, alors, ça, c’est le bonheur. » (ELLE Belgique. N° 29 – Janvier 2006).


La revue de chirurgie esthetique de langue francaise ISSN 0336-7525 1996-2000 Auteur DR Dombard Louis Philippe1996-2000 : body-lifting, liposculpture 27 interventions : résultats
DOMBARD L.-P.
ISSN : 0336-7525
Source: La Revue de chirurgie esthétique de langue française A. 1996-2000, vol. 25, n° 102, pp. 11-18 [bibl. : 5 ref.]